Artograf | BALADE ou BALLADE ?
16391
post-template-default,single,single-post,postid-16391,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-14.4,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

BALADE ou BALLADE ?

Lac-Atrtograf-Ballade-ou-balade

BALADE ou BALLADE ?

Pour éviter la confusion entre la balade (la promenade) et la ballade (le poème médiéval), retenons que la ballade, chant poétique médiéval destiné à s’envoler vers une belle damoiselle, a besoin de deux ailes (deux « l »). De même, l’image de l’envolée lyrique qu’une ballade comporte peut nous aider.

On peut aussi avoir recours à l’idée qu’il vaut mieux être deux pour qu’une ballade produise l’effet escompté (le trouvère et sa dame, par exemple).

Par contre, on peut très bien faire une balade tout seul, quoique cela soit parfois moins agréable qu’à deux…

Une autre façon de retenir ces deux orthographes pourrait être la courte phrase suivante : « Je me balade en écoutant une ballade » où le premier verbe, ou verbe n° 1 n’a qu’un seul « l » et le second, ou verbe n° 2, en a deux.

Fastoche !

 

On pourrait corréler le mot « ballade »au verbe italien ballare (danser), puisque l’on danse avec ses deux pieds. Mais les deux mots ont la même étymologie.

S’écrivent avec un seul « l » : baladeuse, baladin ; avec deux « l » : ballerine

 

Photo personnelle : au cours d’une balade au bord de l’Adour

 

Tags:
,
Pas de commentaire

Laissez votre commentaire